Que faire en cas de perte du chéquier ?

Égarer un chéquier équivaut à laisser dans la nature des chèques en blanc qui peuvent être utilisés frauduleusement s’ils tombent entre de mauvaises mains. C’est pourquoi il est important de réagir au plus vite pour ne prendre aucun risque. Quelle est la démarche à suivre? Faut-il déclarer une perte de chéquier à la police ? Quels sont les effets d’une opposition ?

Grâce à LeLynx.fr, prévenez toute utilisation frauduleuse de votre chéquier en trois étapes très simples.

Dès le constat de la perte : faire opposition sur les chèques

L’opposition se fait généralement par téléphone :

  • en appelant le Centre national d’appel des chèques perdus ou volés (CNACPV) au 0892683208, le CNACPV est un service de la Banque de France disponible 7j/7 et 24h/24 ;
  • en appelant votre banque ou le numéro indiqué par votre banque pour faire opposition, certaines banques offrent également la possibilité de faire opposition sur les chèques via leur site internet.

L’opposition peut engendrer des frais, selon votre convention de compte et les éventuelles assurances que vous avez contractées.

Déclarer la perte du chéquier auprès des services de police ou de gendarmerie

En cas de perte du chéquier, il n’est pas obligatoire d’établir une déclaration, cependant cette démarche est prudente, d’autant plus si vous avez également perdu vos papiers d’identité, ce qui faciliterait l’utilisation frauduleuse de vos chèques. Vous pouvez enregistrer cette déclaration de perte dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Dans un délai de 48h : confirmer l’opposition par écrit

Il convient enfin de signer une confirmation de l’opposition auprès de votre banquier, en vous rendant dans votre agence ou par courrier adressé à votre banque en recommandé avec accusé de réception. Ce document doit préciser les numéros des chèques concernés par l’opposition et doit être déposé ou envoyé dans un délai de 48 heures après votre opposition téléphonique.

Ainsi les chèques sur lesquels porte l’opposition sont enregistrés au fichier national des chèques irréguliers de la Banque de France et, en cas d’utilisation frauduleuse, ils feront l’objet d’une alerte auprès de votre banque.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer