Où s’adresser pour ouvrir un compte en Suisse ?

La Suisse a beau être un voisin francophone, son système administratif est foncièrement différent du nôtre et ses banques ont un fonctionnement particulier. Avant d’ouvrir un compte de l’autre côté des Alpes, il convient de sélectionner intelligemment sa ville et sa banque.

Où parle-t-on français?

La Suisse est un état fédéral composé de 26 cantons. Or tous ne sont pas francophones puisqu’il y a, en Suisse, quatre langues officielles: l’allemand, le français, l’italien et le romanche. La partie francophone de la confédération, appelée Suisse romande, est située à l’ouest du pays et se compose de quatre cantons:

  • le canton de Genève,
  • le canton du Jura (à l’exception d’Ederswiler, commune germanophone),
  • le canton de Neuchâtel,
  • le canton de Vaud.

Au-delà de ces quatre cantons unilingues, certaines régions de la Suisse germanophone, frontalières de la Romandie, sont bilingues allemand / français. C’est le cas des cantons de Berne, de Fribourg et du Valais.

Quelle banque choisir?

Il existe actuellement 328 établissements bancaires en Suisse, que la Banque nationale suisse classe en sept catégories qui «se différencient par la taille, le champ d’activité, le rayon géographique ou la forme juridique»:

  • Les grandes banques ressemblent aux banques françaises traditionnelles en termes de prestations et de services. Pratiquant souvent des frais bancaires élevés, particulièrement pour les non-résidents, seuls les dépôts importants les intéressent en général;
  • Les banques cantonales sont détenues à la majorité par les cantons, qui assurent une partie des garanties. Leurs frais sont moindres et elles proposent des services de proximité.
  • Les banques régionales et caisses d’épargne sont axées principalement sur les dépôts d’épargne et les prêts hypothécaires.
  • Les banques Raiffeisen sont de petites coopératives autonomes se concentrant sur l’épargne et le crédit.
  • Les banques commerciales, boursières et autres banques de gestion.
  • Les banques étrangères.
  • Les banques privées se concentrent sur la gestion de fortune.

En plus de ces banques, il existe un équivalent suisse de La Banque Postale: Postfinance, qui propose des offres de comptes courants, avec possibilité de gestion à distance et en euros.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer