Qu’appelle-t-on moyens de paiement scripturaux ?

Un moyen de paiement scriptural est un dispositif qui permet le transfert de fonds suite à la remise d’un ordre de paiement. En d’autres termes, contrairement à la monnaie fiduciaire constituée des pièces et des billets, les moyens de paiement scripturaux permettent de régler achats et factures sans manipuler d’argent. Ils ont été conçus pour sécuriser les transferts d’argent et sont surveillés par la Banque de France, qui veille aussi à l’adaptation de la France aux nouveaux moyens de paiement scripturaux européens.

Votre comparateur de banques recense tous les moyens de paiement scripturaux qui existent actuellement en France.

L’offre française de moyens de paiement scripturaux est particulièrement variée

Le système financier français met à notre disposition de nombreux moyens de paiement, dont les plus utilisés sont au nombre de six :

  • la carte de paiement, plébiscitée par les Français car elle est facile d’utilisation (simple saisie d’un code PIN);
  • le prélèvement, particulièrement adapté aux paiements réguliers et permettant au créancier d’être l’initiateur de la transaction;
  • le virement, transfert d’argent de compte à compte couramment utilisé pour le versement des salaires, prestations sociales…;
  • le chèque, paiement par écrit dont le principal avantage est qu’il ne nécessite aucun système électronique, mais de moins en moins utilisé;
  • le titre interbancaire de paiement ou TIP, consistant à donner son accord par écrit pour un prélèvement unique;
  • le télérèglement, paiement électronique particulièrement utilisé pour le recouvrement des impôts.

Beaucoup plus rares, la lettre de change (écrit par lequel un créancier invite un débiteur à payer une somme d’argent à une date déterminée) et le billet à ordre (écrit par lequel un payeur s’engage auprès d’un bénéficiaire à régler une certaine somme à une date déterminée) sont également des moyens de paiement scripturaux.

L’essor d’internet a fait apparaître des nouveaux moyens de paiement

Ces dix dernières années, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ayant fortement évolué, c’est tout naturellement que sont apparus sur le marché de nouveaux moyens de paiement scripturaux. On peut notamment citer:

  • le paiement sans contact, qui consiste à approcher une carte ou un téléphone mobile d’un terminal de paiement sans avoir à saisir de code, conçu pour régler les achats de petits montants;
  • le portefeuille électronique, pour payer par internet sans avoir à saisir son numéro de carte et limiter ainsi les risques d’utilisation frauduleuse.

Source: Panorama des moyens de paiement scripturaux en France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer