Mode de paiement : le chèque

Généralement automatiquement proposé par le banquier au moment de l’ouverture du compte, le chéquier est en principe toujours gratuit.

Toutefois, avant de proposer ce moyen de paiement, le banquier se réserve le droit de vérifier que vous n’êtes pas inscrit au fichier central des chèques (FCC) de la Banque de France, c’est-à-dire que vous n’êtes pas interdit bancaire (auquel cas, pour rappel, vous n’êtes pas autorisé à émettre des chèques).

Comment émettre un chèque?

Bien qu’il existe plusieurs types de chèques (chèque visé, chèque de banque, chèque certifié), on présuppose que celui que vous comptez utiliser est le plus courant, à savoir le chèque de paiement.

Ainsi, et si ceci est nouveau pour vous, vous allez vous en rendre compte rapidement, émettre un chèque signifie d’abord le remplir. En effet, vous devez vous appliquer à respecter un certain nombre de règles, sans quoi votre chèque ne vaut pas grand-chose:

  • Vous ne devez laisser aucun blanc avant ou après l’inscription de la somme;
  • Vous devez inscrire le montant en chiffres ET en toutes lettres: si les montants sont différents, c’est celui qui est porté en chiffres qui prime;
  • Le nom du bénéficiaire doit être lisible;
  • La signature doit être fidèle au modèle dont dispose l’établissement bancaire;
  • La date sur le chèque doit être celle du jour de sa rédaction.

Chèques: à savoir

En ce qui concerne les chèques, plusieurs choses sont à savoir car les idées reçues demeurent nombreuses:

  • Vous pouvez refuser le chéquier proposé par la banque sans motif particulier;
  • Les commerçants peuvent refuser le paiement par chèque dans leurs établissements, sous condition qu’ils l’affichent, l’inscription «la maison n’accepte pas les chèques» qu’on voit souvent est donc légale;
  • Les commerçants qui acceptent le règlement par chèque sont en droit d’exiger un montant minimal et que vous leur fournissiez une pièce d’identité;
  • Pour encaisser un chèque, vous devez l’endosser, c’est-à-dire le signer au verso et le remettre à une banque dans un délai de 1 an et 8 jours (durée de validité d’un chèque).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer