Le livret d’épargne populaire (LEP)

Le livret d’épargne populaire ou LEP a été créé en 1982, dans le but d’offrir aux personnes ayant les revenus les plus modestes la possibilité de placer leurs économies de manière rentable, afin de maintenir leur pouvoir d’achat. Ce livret réglementé est donc réservé à certains profils et son taux est plus élevé que celui du livret A.

Une épargne réservée aux petits revenus

Toutes les banques peuvent proposer le LEP parmi leurs produits d’épargne. En revanche, tout le monde n’y a pas accès. En effet, pour pouvoir ouvrir un livret d’épargne populaire, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être majeur,
  • être domicilié en France,
  • avoir un avis d’imposition sur le revenu de l’année précédente inférieur ou égal à 769€,
  • ne pas déjà posséder un LEP, leur nombre étant limité à un par personne (et un pour chaque époux ou partenaire de Pacs soumis à imposition commune).

Si le détenteur du livret cesse de remplir les conditions de revenus requises, le LEP doit être clôturé au plus tard dans l’année qui suit.

Une rémunération plus intéressante que pour les autres livrets

Le taux d’intérêt annuel du livret d’épargne populaire s’élève à 1,75% et le calcul des intérêts s’effectue par quinzaines :

  • les intérêts concernant la période du 1er au 15 du mois tiennent compte des dépôts effectués jusqu’au 31 du mois précédent et des retraits effectués jusqu’au 15 du mois en cours ;
  • les intérêts concernant la période du 16 au 31 du mois tiennent compte des dépôts effectués jusqu’au 15 et des retraits effectués jusqu’au 31 du mois en cours.

Les intérêts annuels sont capitalisés au 31 décembre de l’année en cours et exonérés d’impôts et de contributions sociales.

Un plafond à 7 700 €

À l’ouverture du livret, un versement initial d’au moins 30€ est requis. Par la suite, versements et retraits sont effectués librement. Une carte de retrait peut être fournie, son utilisation étant limitée aux distributeurs affiliés à l’établissement bancaire où se trouve le livret.

Le compte ne peut en aucun cas afficher un solde débiteur et ce solde ne peut dépasser 7700€, ce plafond ne tenant pas compte des intérêts capitalisés.

Source : Service-Public

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer