Gérer et déclarer son compte suisse

Il n’est pas nécessaire de se rendre en Suisse pour ouvrir et gérer son compte bancaire, la plupart des banques offrent la possibilité de réaliser toutes les opérations à distance. Cela n’enlève rien aux démarches nécessaires à l’ouverture, la gestion et la déclaration d’un compte en Suisse.

Pièces à fournir à l’ouverture du compte

Lors de l’ouverture du compte, le banquier peut exiger les documents suivants:

  • une pièce d’identité,
  • un justificatif de domicile (facture EDF ou autre datant de moins de 3 mois),
  • des preuves de l’origine des fonds déposés (contrat de vente d’un bien immobilier par exemple).

La plupart des banques suisses exigent par ailleurs le maintien permanant d’un solde minimum sur le compte, sous peine de fermeture. Il faut donc verser a minima l’équivalent de ce solde lors de l’ouverture du compte, le montant étant variable d’une banque à l’autre.

Déposer et retirer de l’argent

Les moyens de transaction et de transfert d’argent les plus couramment utilisés dans les banques suisses sont le virement bancaire, ainsi que les dépôts et retraits d’espèces. Le chèque bancaire existe également mais est peu utilisé en raison des importants frais de gestion qu’il engendre et des délais d’encaissement souvent longs.

Déclarer son compte à l’administration fiscale française

Lors de la déclaration des revenus qu’effectuent les contribuables français chaque année, une simple case est à cocher sur la feuille d’impôts, afin de déclarer la détention d’un compte bancaire à l’étranger. Cette case est à cocher en cas d’ouverture, d’utilisation ou de fermeture d’un compte au cours de l’année concernée. Par ailleurs, un document est à remplir et à joindre à la déclaration: le formulaire n°3916, dans lequel sont à indiquer les références du (ou des) comptes à l’étranger.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer