Fonctionnement et particularités du livret A

Si le livret A reste encore aujourd’hui le mode d’épargne préféré des Français, c’est notamment pour son accessibilité et ses facilités de fonctionnement. Quelles sont les caractéristiques de ce compte bancaire ?

Tout particulier mineur ou majeur peut ouvrir un livret A

Il suffit pour cela de s’adresser à n’importe quelle banque qui effectuera des vérifications préalables, régies par le décret n° 2012-1128 du 4 octobre 2012 :

« Un établissement saisi d’une demande d’ouverture d’un livret A vérifie auparavant que son client n’en détient pas un par ailleurs »

En effet, nul ne peut cumuler deux livrets A, sauf les détenteurs d’un livret A et d’un livret bleus tous deux ouverts avant le 1er septembre 1979. Il est également possible de transférer un livret A déjà ouvert dans une autre banque.

Un versement initial est nécessaire à l’ouverture du compte épargne: il varie de 1,5 à 15 euros selon les établissements.

L’utilisation du compte est simple mais réglementée

Les versements sont libres, à condition de ne jamais porter le montant inscrit sur le livret A au-delà de son plafond légal : 22 950 € pour les particuliers, 76 500 pour les associations. Il existe des possibilités de retraits, dont les modalités sont précisées dans le contrat. Une carte de retrait est parfois délivrée, utilisable uniquement dans les guichets de la banque hébergeant le livret. L’article L221-3 du Code monétaire et financier précise que les mineurs peuvent effectuer des retraits sans intervention de leurs parents « mais seulement après l’âge de seize ans révolus et sauf opposition de la part de leur représentant légal ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer