Carte bancaire bloquée : que faire ?

Le blocage d’une carte bancaire traduit généralement un dysfonctionnement de la carte ou du compte bancaire. Mais pas de panique : cette situation embarrassante n’est pas inéluctable. Pour chaque situation, il existe une solution.

Après avoir dépassé le seuil de découvert autorisé

La différence entre carte de débit et carte de créditC’est la situation la plus courante : le compte bancaire rattaché à la carte en question est à découvert, provoquant un rejet automatique de toutes les opérations. Pour rétablir la situation, il est primordial de prendre contact avec son conseiller. Lui (et seulement lui) peut prendre la décision de lever cette interdiction, moyennant une promesse de réapprovisionnement du compte au plus vite. Attention cependant aux agios ! Ces frais perçus par la banque lors d’un découvert peuvent rapidement grimper si le compte bancaire reste débiteur plusieurs jours de suite.

Pour éviter ce type d’embarras, il est préférable de négocier une autorisation de découvert. Un montant et une durée du débit autorisé sont alors fixés après discussion entre les parties. Quoi qu’il en soit, un découvert ne peut jamais dépasser 90 jours.

Après dépassement du plafond de retrait ou de paiement

Assurance habitation pour mineurDans ce cas précis, une carte peut être bloquée alors même que le compte bancaire est approvisionné. En effet, la plupart des banques définissent un nombre mensuel de retraits et de paiements par carte bancaire au-delà duquel la carte se bloque automatiquement. Pour pouvoir à nouveau utiliser sa carte, l’utilisateur devra attendre que soit passée une période d’un mois après avoir effectué la première opération menant à cette restriction.

En cas de blocages à répétition, un rendez-vous avec un conseiller est plus qu’indiqué pour faire le point. Selon la situation bancaire du client, le plafond de retrait et de paiement par carte peut être ajusté de façon permanente ou provisoire, le temps d’un séjour à l’étranger par exemple.

Après une erreur de code

saisie conservatoireChez un commerçant ou lors d’un retrait de billets, 3 essais sont accordés avant que la carte bancaire ne soit bloquée pour cause de combinaison erronée. Une sécurité plutôt rassurante après un vol de carte, mais qui se révèle en revanche très embarrassante en cas de trou de mémoire, d’autant plus lorsque la carte bancaire est avalée par un distributeur automatique.

Afin de débloquer une carte, il suffit souvent d’un simple appel ou d’un passage en agence, pour peu que le code ait été retrouvé. Dans le cas contraire, l’unique solution reste de commander une nouvelle carte auprès de l’établissement bancaire. Cette opération nécessite un délai handicapant de plusieurs jours et n’est le plus souvent pas gratuit : les banques facturent la fabrication d’une nouvelle carte entre 5 € et 15 €.

Les banques ne sont jamais en possession des codes de leurs clients, ces derniers en sont les seuls connaisseurs.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer