Protéger ses données bancaires sur Internet : quelques conseils

Alors qu’on relevait en 2012 pas moins de 29796 escroqueries sur Internet, fraudes à la carte bancaire et vols de données personnelles confondus, un article paru le 23 octobre dernier sur le site Challenges.fr reprend les 15 recommandations que le groupe Bank of America Merril Lynch délivre à ses clients pour qu’ils se protègent du piratage des données bancaires.

Nous vous invitons à notre tour à suivre ces quelques conseils pour éviter de vous retrouver dans une situation franchement désagréable.

Communication des données bancaires sur Internet

Utiliser Internet pour consulter son compte bancaire est aujourd’hui une opération très courante, encouragée par les banques qui proposent d’ailleurs toutes (ou presque) un espace client en ligne. Averties de ce que l’utilisation frauduleuse des données bancaires existe, les banques diffusent d’ailleurs assez souvent sur leurs espaces client des messages d’avertissement visant à sensibiliser les utilisateurs aux tentatives de phishing.

Par ailleurs, la communication des données bancaires sur Internet est aujourd’hui (pour certains) de plus en plus automatique pour acheter des biens, souscrire à un abonnement ou encore réserver des vacances.

Même si les recommandations émises par Bank of America Merril Lynch s’adressent d’abord à des professionnels, elles sont parfaitement applicables aux particuliers. À ce titre, il vous incombe donc de:

1. Vous assurer que les identifiants demandés pour vous connecter à votre compte en ligne sont bel et bien ceux que vous avez l’habitude de saisir et non pas d’autres identifiants farfelus ;

2. Faire preuve de prudence lorsque vous naviguez sur des sites depuis le support (Smartphone ou ordinateur) que vous utilisez pour vous connecter à votre compte en ligne. Vous devez veiller à naviguer sur des sites de confiance exclusivement;

3. Ne pas utiliser le même mot de passe que celui de votre service de banque en ligne sur d’autres sites;

4. Interdire l’accès aux boites mail personnelles sur l’ordinateur depuis lequel vous vous connectez à votre banque;

5. Utiliser dans la mesure du possible un seul et même ordinateur pour réaliser vos opérations de banque en ligne, sécurisé qui ne vous permette ni de surfer sur Internet ni de consulter vos mails;

6. Vérifiez toujours que le site de la banque est sécurisé et crypte les informations que vous lui transmettez: l’url utilisée doit commencer par «https://»;

7. Être particulièrement attentif au téléchargement involontaire de virus ou autres programmes malveillants;

8. Éviter de laisser votre ordinateur sans surveillance lorsque votre session est ouverte;

9. Ne jamais utiliser d’ordinateurs publics (cybercafé..) pour vous connecter à votre compte bancaire;

10. Signaler à votre banque sans attendre toute opération inhabituelle sur votre compte;

11. Ne jamais répondre à un mail bourré de fautes d’orthographes, à la syntaxe malheureuse et/ou au design pauvre;

12. Vous méfier des demandes d’informations personnelles adressées dans les mails;

13. Ne pas répondre non plus aux offres trop belles pour être vraies dans lesquelles on vous promet une récompense si vous suivez un lien ou répondez à un formulaire;

14. Pour les paiements électroniques, il convient d’établir «une somme limite pour vos virements»;

15. Enfin et toujours concernant les paiements électroniques, prévoir «un montant limite maximum journalier pour vos virements».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer