Pourquoi les frais bancaires sont si élevés dans les DOM ?

Un rapport du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) remis au ministre des Finances et au ministre des Outre-mer fin juin nous apprend que certains frais bancaires appliqués dans les départements et les collectivités d’Outre-mer sont bien plus élevés qu’en France métropolitaine. Explications…

Des frais de tenue de compte doublés dans les DOM et les COM

Dans un article intitulé «Le grand n’importe quoi des tarifs bancaires», publié sur notre site le 21 janvier 2014, nous évoquions un communiqué de l’UFC Que Choisir dans lequel l’association dénonçait une hausse des tarifs des services bancaires les plus courants.

En effet, sous le libellé «Frais de tenue de compte», les banques facturent plusieurs opérations à leurs clients dont il n’est pas évident de comprendre la nature. Le CCSF définit les frais de tenue de compte comme les «frais perçus par la banque ou l’établissement de paiement pour la gestion du compte», du relevé de compte à l’émission de chéquiers, en passant par divers frais aux contours assez flous.

C’est précisément sur ces frais de tenue de compte que le CCSF tire la sonnette d’alarme: ils atteindraient «en moyenne 23,7 euros par an dans les DOM et 33,5 euros dans les COM (collectivités d’Outre-mer) du Pacifique. Entre 80 et 160% de plus qu’en métropole, où ils s’affichent à 13,1 euros !», précise Capital.fr.

Nous reproduisons ci-dessous le tableau des différences de tarifs trouvé sur le site de Capital.fr :

frais-bancaires-dom-tom

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer