Le Livret A chute à 1%, c’est confirmé !

Le plan épargne préféré des Français a perdu 3,5 points en 28 ans. Le livret A continuera-t-il à occuper la tête de liste alors que d’autres placements rémunèrent tout autant voire plus généreusement ?

Livret A

Votre comparateur de banques vous fait le point sur ce point d’actualité économique qui n’est pas une bonne nouvelle.

Un seuil historique jamais atteint

Le ministre des finances a annoncé une baisse de 0,25 point sur le taux d’intérêt du livret A le ramenant à 1% à compter du 1er août 2014. Ce taux a connu une tendance à la baisse depuis juillet 2011 pour atteindre le niveau le plus bas de toute son histoire.

Alors que François Hollande ne cesse de parler de sortie de crise, comment se fait-il que le livret A passe à 1% sachant qu’au 1er février 2009, en pleine crise financière, le taux était à 2,50% ?

Cette chute s’expliquerait par les calculs de la Banque de France qui prend en compte le taux EURIBOR (Euro Interbank Offered Rate – le taux que se paient les banques entre elles pour la rémunération des dépôts) et la hausse du taux d’inflation.

Depuis janvier 2009, de nouvelles règles viennent imposer des limites au taux du livret A de sorte qu’il ne peut être augmenté de ou être rabaissé à plus de 1,5 points. Concrètement, si le taux de livret A est à 3%, lors de sa prochaine fixation, le taux ne pourra être inférieur à 1,5% s’il est à la baisse et inversement, à la hausse il ne pourra être supérieur à 4,5%.

Les autres livrets affectés sauf le PEL

Ce qui attire tant de personnes vers le livret A, c’est certes son déplafonnement à 22950 € en plus d’être net d’impôts et de prélèvement sociaux. Mais que se passe-t-il avec les autres plans d’épargnes ? Ci-dessous un tableau explicatif pour résumer les changements :

Livret et compte d’épargne Taux d’intérêt Plafond de dépôt
Livret de développement durable (LDD) 1% 12000 €
Livret d’épargne populaire (LEP) 1,5% 7700 €
Livret jeune 1% 1 600 €
Plan épargne logement 2,11% 61200 €

Le livret jeune est réservé aux 12-25 ans et son taux d’intérêt est variable selon les banques mais ne peut en aucun cas être inférieur à 1%.

Le bon plan, si l’on suit le tableau, semble être le PEL avec son taux de 2,11% et un plafond de dépôt d’un peu plus du double que celui du livret A. En vrai, le taux d’intérêt du PEL est fixé à 2,50% mais étant soumis aux prélèvements sociaux (15,5% cette année), ce taux reste légèrement en dessous pendant les 4 premières années.

Le bonus, c’est la prime que vous réserve l’Etat quand vous contractez un emprunt immobilier qui peut atteindre les 1525 €. Le seul point à retenir c’est qu’aucun retrait n’est permis lors des 4 premières années autrement votre banque est en droit de clôturer le compte et de vous imposer une pénalité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer