Souscription assurance vie : les points à vérifier

L’assurance vie est le placement qui semble, à première vue le plus sûr, surtout si l’on choisit le fonds en euros. Pourtant il y a certains points qu’il est important de vérifier si l’on ne veut pas que ce placement nous coûte plus cher que prévu.

Tirelire cochon

Vérifier les frais

La souscription d’une assurance vie se fait par contrat, cela signifie que les frais prélevés et les contraintes sont très variables d’une compagnie d’assurance à l’autre.

Des frais sont généralement prélevés lorsque l’on effectue des versements sur l’assurance vie, ils peuvent aller jusqu’à 4 ou 5% des sommes versées. C’est évidemment ce que l’on remarque en premier à la souscription du contrat car le capital est immédiatement réduit et vu le rendement actuel des fonds en euros, cela signifie que l’épargne ne rapportera rien pendant un certain temps. Cependant, ces frais sont souvent négociables.

Mais il existe d’autres frais qui peuvent coûter cher : les frais de gestion ! Moins visibles au départ, ils sont prélevés chaque année sur la totalité du capital y compris les intérêts ou les plus-values latentes. Rarement mentionnés lors de la souscription du contrat, ils peuvent varier du simple au triple. Leur impact est donc bien plus important, même si leur pourcentage paraît faible : de 0,5 à 1% par an, au bout de 5 ou 10 ans, le capital s’en ressentira vraiment.

Bien choisir son assureur

Pour éviter trop de déconvenues, il est important de bien choisir son assureur. Un contrat d’assurance vie, comme son nom l’indique, peut durer très longtemps car il n’est pas transférable. Votre argent reste disponible, mais vous serez lié à votre assureur pour très longtemps.

Il est donc important de bien se renseigner sur sa solidité et sa réputation car c’est lui qui gère le contrat et qui assume les garanties pendant toute la durée du contrat. S’informer et comparer avant de signer est primordial !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer