Pourquoi les banques dominent le marché de l’assurance vie ?

Les contrats d’assurance vie sont générés, à plus de 60%, par les banques. Or les assureurs, les courtiers ainsi que d’autres distributeurs en ligne sont aussi sur le marché. Alors pourquoi une telle majorité ?

Votre comparateur d’assurances LeLynx.fr va tenter de répondre à cette question.

Relation banquier client

Il est clair que de manière générale, nous avons une relation plus forte avec notre banquier qu’avec notre assureur. N’oublions pas que c’est lui qui s’occupe de nos deniers ! Il a donc, par principe, toute notre confiance. Le banquier connaît notre vie en détail, que ce soit au niveau du salaire, des dépenses, d’un héritage ou de notre patrimoine immobilier… Il sait ce qui entre comme ce qui sort de notre compte, quoi de mieux pour connaître les secrets de quelqu’un ?

La confiance est donc instituée plus ou moins malgré nous. Lorsque ce même banquier nous propose un contrat d’assurance vie, on part du principe qu’il sait à qui il a affaire et qu’il ne prendrait pas le risque de nous placer en situation d’interdit bancaire…

Si ce lien n’existait pas encore avec son banquier, cela peut créer une fidélisation du client.

Réseau et expérience

Par rapport aux réseaux traditionnels que sont les assureurs, courtiers, etc. les établissements bancaires bénéficient d’une très bonne implantation géographique. La distribution d’un nouveau produit par un réseau bancaire se fait à coûts fixes quasiment constants et avec un coût marginal très faible. Comme ces produits sont relativement simples et banalisés, ils ne requièrent pas une très grande compétence technique pour ses vendeurs, le réseau humain est donc lui aussi multiplié.

Toujours sur un plan technique, la gestion des produits d’assurance vie est très similaire à la gestion de produits d’épargne bancaire, ce que savent très bien faire les banquiers. En effet, les activités de banque et d’assurance présentent une grande complémentarité, que ce soit au niveau des cycles économiques ou des risques subis.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer